Bis repetita...

Publié le par M. AFRYC

Délestage encore hier après midi et délestage encore hier soir à 19:20, sans grande importance mais, bonheur intense, la machine infernale est en panne : calme et air propre !

Dans la concession voisine on regarde la télé à la lueur fumeuse d'une lampe à pétrole : j'en entends le son !

Après cette nuit calme, le réveil est d'humeur gaie.  Qu'importe si l'électricité n'est pas revenue ?  Mais, las !  Le robinet tourne à vide : il n'y a pas d'eau ! 

Coupure d'eau indépendante du délestage électrique puisque les stations de pompage du secteur sont toutes équipées d'un groupe !  Il faut qu'on m'explique !

Il faut qu'on m'explique parce que cela me conforte dans cette idée peut-être paranoïaque du complot !  Du complot de ceux qui, pour mieux dominer le peuple, le font vivre dans l'incertitude permanente, la semi-pénurie de quelque chose, en sorte que, paraisse plus sûrement providentiel celui qui promettra la fin de ce temps là !  Et nous sommes en période électorale (municipales et communales, ai-je lu sur une affiche.) !

Publié dans Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article