Prendre un vieillard par la main !..

Publié le par M. AFRYC

J’étais au bord de la voie, attendant une pause de trafic pour m’en aller voir de l’autre côté ; une menotte dans ma main s’est logée ; d’une petite fille, un bidon isotherme sur la tête et le nez tout emperlé de rosée. 

 

Plus tard, nous fûmes sur l’autre rive ; elle m’a dit merci-au revoir, a laissé tomber ma main et s’en est allée !

 

Mais qui a aidé l’autre à traverser ?

 

Publié dans carte postale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article