Demain sera-t-il ?

Publié le par M. AFRYC

Les gens d'ici gaspillent, comme tous ceux qui vivent au jour le jour sans penser plus loin que l’immédiat ;
je prends ce dont j’ai besoin, là où je suis et je ne m’occupe pas de savoir si je pourrais agir de même demain ou après demain ; Dieu fera !
 

Bien sûr, la nature est généreuse et une haie taillée à la machette finit toujours par redevenir une haie convenable… 
La nature était généreuse, on s’est servi outre mesure ne remplaçant pas l’arbre prélevé et le Sahara est là et le Sahel grandit en désert !
 

A compter les têtes du troupeau au lieu des panses pleines, on fait des déserts par le surpâturage et l’émiettage des sols par quatre pieds piétineux par tête ! 
Mais c'est le nombre de têtes qui fait la richesse !

Qu'importe que le bétail soit étique, que les os semblent vouloir percer le cuir ?  Seule importe la tête que l'on peut compter !
Jamais mon troupeau ne mourra de faim, même s'il n'y a plus que poussière sur le sol, je le sais, Dieu fera !

Jamais la surpèche n'épuisera les poissons du lac, ici, des mers et océans ailleurs,
Dieu sait et Dieu fera !

Ces enfants, ces foules qui meurent de faim, Dieu sait !  Dieu fait ?

Combien de prêcheurs, parfois à leur insu, ne sont ici que des émissaires de multinationales auxquelles, Bible en main, ils apportent leur caution !  Dieu a dit ! 


"Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre et soumettez-la ; dominez sur les poissons.., les oiseaux.., et tous les animaux...  Je vous donne toutes les herbes portant semences qui sont sur toute la surface de la terre, et tous les arbres qui ont des fruits portant semence ; ce sera votre nourriture."
(Gen I 28 sq)

Mais voilà, dormez braves gens !  Dieu veille !  Dieu sait !  Dieu fera ! 
Dormez, jouez, laissez faire ceux qui savent !

Surtout, laissez les râleurs râler et ne lisez pas ça !

 

 

Publié dans Humeur - réflexion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article