Superstition et magie.

Publié le par M. AFRYC

Souvent ici il est fait foi en des choses entendues, reçues, sans vérification, contrôle ni analyse !   Ainsi :


"Il y en a qui peuvent aller de Cotonou à Comé (65 km) en 10 minutes à vélo !  Mon père me l'a raconté !"  (Moi, par magie, je ferai le trajet dans la seconde !)


"C'est parce que les gris-gris et les fétiches ne peuvent pas traverser la mer qu'ils ne peuvent aider les équipes africaines au Mondial !"


"Attention à ne pas marcher sur ces coquilles d'œufs au milieu du passage, c'est un sortilège, une maladie dont on veut se débarrasser et que tu pourrais bien prendre !"


"On avait volé le portable de mon cousin, il est allé voir le féticheur qui a vu dans un bol d'eau ce qui s'était passé, le coupable a avoué mais comme il avait revendu l'appareil, trois jours après il est mort !"

 

De toutes façons, si je ne crois pas, c'est parce que je ne peux pas comprendre, je ne suis pas africain !  Argument ultime !

 

La magie obnubile l'esprit en prenant le corps en otage : la punition est d'abord physique, matérielle comme, le plus souvent, ce qui motive l'usage de la magie.  Par la magie, on menace le corps pour faire plier l'esprit, comme le fait déjà l'éducateur (le dresseur) par l'usage du châtiment corporel qui n'éduque pas mais plie l'esprit en sorte qu'il soit soumis et sache toujours se soumettre au détenteur de pouvoir ; quelle place pour la démocratie ? 


Un zémidjan (moto taxi) nous demande une adresse, son passager tend un papier chiffonné ; on le déplie, le regarde et dit que non, on ne connaît pas !  "Ils cherchent une adresse mais je n'ai pas lu, des fois on devient aveugle ou fou en lisant ces papiers, ça peut être des sorts !"

 

Le fétichisme est à l'animisme ce que la superstition est au monothéisme !

 

Pour un chrétien, le vaudou serait le diable en action !  Tout ramène à lui, tout peut être acte de féticheur, tout est à craindre, tout peut nous nuire !  Autant servir le diable : il sera clément pour nous ici bas et accueillant ensuite ; si ce choix est mauvais, Dieu est si bon qu'il nous pardonnera cette erreur !

 

 

Publié dans Instantanés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article