Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

carte postale

Des poules,

Des poules,

Les coqs, nombreux, appellent à la prière chaque fois qu’un rayon de lumière les inspire, coursent les poules et cochent à tout va, quand le 'titulaire' tourne la crête vers ailleurs, sinon gare à la volée… Sans race autre que celle de la loterie de cochages...

Lire la suite

"Ouvrez, ouvrez la cage ..."

C'est l'époque ! Les poules suivies de leurs poussins, grattent frénétiquement le sable blond, rendu noirâtre par les échappements, à la recherche de riens poussés sur les eaux sales, les "laissées" diverses de la civilisation et des hommes ! Fil ou chiffon...

Lire la suite

Vitrine...

L’absence de vitrine transporte sur le trottoir ce que nous autres sommes habitués à voir depuis le trottoir. Toutes choses passent donc la nuit à l’intérieur et le jour en devanture, avant-magasin… L’exigüité des magasins en fait des entrepôts nocturnes...

Lire la suite

Bureau de Quartier : Trésorier-comptable,

Il savait pourquoi je venais ; me voyant arriver, il s’est levé de l’ombre de l’eucalyptus a happé une chaise au passage, est entré. Assis derrière la petite table encombrée qui lui sert de bureau, il m’invite à prendre place et s’enquiert de cette matinée...

Lire la suite

Tisserins encore, tisserin toujours…

Tisserins encore, tisserin toujours…

Photo prise dans wikipédia -Oiseaux du Sénégal- Licence Creative Commons Un tisserin gendarme a fièrement traversé devant moi, là où se lit encore sur le goudron le ‘ DEBUT DU SALUT ’ d’une récente parade militaire ! Toute une bande vaquait à quelque...

Lire la suite

Un jour parmi...

Mais quel oiseau fait un tel tapage le matin lorsqu’arrive le quart avant sept heures, que ma cuillère rame dans le pot ‘soir & petit-déjeuner’ ? Un petit, un gros, un beau ou bien un laid ? Qui sait, il se cache. Ce n’est pas un de ces m’as-tu-vu de...

Lire la suite

Iridomyrmex humilis !?

Elle, comme un point-virgule, marchait sur mon bras, je la regardais. Sans provocation, ni raison apparente, voici qu’elle me mord, aurais-je donc une odeur plaisante au nid ? D’une chiquenaude, j’envoie l’anthropophage au tapis final ! Qui de nous deux...

Lire la suite

Eole et compagnie,

Pluie, vent, foudre, pluie ; drue, violent, rafaleux, balayant la vitre comme d'un seau jetée ! La rue est noyée, une voiture cahote, plongée à mi roue ; des enfants vont à l'école à dos de mères, cachés sous un imper unique, une seule paire de pieds...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>