Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

humeur

Dis, c'est quoi cette odeur ?

L’anophèle qui pique le pied n’est pas moins dangereuse que celle qui baise la main ou embrasse le front ! Vouloir ne pas laisser l’avenir de la planète entre les mains des politiques et autres mercantiles est opportun ; mais, le confier aux écologistes...

Lire la suite

Mais, écoutez quand je ronfle !

Toujours dans cette vons, on a construit un abri autour de celui qui contenait un vieil alternateur hors d’âge et d’usage et son réservoir ; puis on a démoli l’ancien, évacué l’engin, refait une dalle. C’est plus joli puisque neuf mais le trottoir n’a...

Lire la suite

Mais pourquoi ?

Non contents de nous priver du "confort électrique" pendant vingt deux heures quarante, vendredi et une reprise en surcharge qui a fait exploser le chargeur et gâté la batterie de mon ami, ces gens-là qui complotent notre sujétion, nous ont privés de...

Lire la suite

D'un chantier

Une brouette hennissait sur le chantier au rythme lent de son porteur-pousseur, hïï hein, hïï hein ; tout près, la poulie du puits bêlait ; un maçon sifflait sur son échelle, un autre étirait le mortier d’une dalle, je ne sais ce qu’il imitait, un vol...

Lire la suite

Délestage,

Les lampes se sont éteintes ! Tout à côté, vibrant ce mur, empuantissant l’air, un moteur s’est mis à mugir, sans modulation, accélérateur à fond ! C’est une coupure et le générateur du très riche voisin s’est mis en route pour alimenter je ne sais quelle...

Lire la suite

Réflexion, question, réflexion...

Des rues, comme les maisons, sans nom ni numéro, dépersonnalisées. Des cours qui ne sont parfois que des couloirs fermés de l'extérieur par de hauts murs, horizons étroits, position de rats dans le labyrinthe d'un quelconque chercheur en psychologie....

Lire la suite

Mon pot' au feu !

Ce que c'est que l'habitude ! "Je ne mange pas la tomate !" "Ce n'est pas comme ça qu'il faut faire !" Ah ! cuisiner ici ! L'igname se cuit d'une part et la sauce se cuit d'autre part ; mais moi je mélange et use d'un seul pot ; à l'igname se mêle le...

Lire la suite

Sauf que,

Sauf que je ne suis pas un colonial de cette époque, sauf que je ne suis pas assis sous une véranda à siroter et fumer, sauf que ce ne sont pas des fauves que j’entends crier, sauf que je ne tape pas sur une vieille Underwood, ou ne joue aux cartes avec...

Lire la suite

<< < 1 2